Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Nos informations locales et régionales


nouveau7.jpgpuce.gif l'AMMAC était bien représentée à la cérémonie du 11 novembre à Saint Vite 

Cette année les cérémonies commémoratives du 11 novembre dans l'agglomération fuméloise ont pu se dérouler "normalement" en la présence d'un public nombreux non soumis aux contraintes sanitaires restrictives en vigueur en 2020.

Cela  a notamment été le cas à St Vite où l'AMMAC était représentée par Sylvianne Arnac qui a procédé au dépôt de gerbe des Anciens Combattants, Christian Bons, Livio Dalle Grave qui a réalisé le reportage photo comme d'habitude, Francis Desmarthon, le porte drapeau, Yannick Manin qui a fait sonner sa cornemuse et Daniel Vilain.

En préalable aux cérémonies, et grâce à l'initiative de Yannick Manin qui avait fourni gracieusement les fleurs, l'AMMAC avait déposé deux pots de chrysanthèmes au pied des monuments aux morts dans les communes voisines, au nom du Souvenir Français et en hommage au Soldat inconnu pour marquer le centenaire de son inhumation sous l'Arc de Triomphe le 28 janvier 1921.

La Dépêche du Midi a rendu compte de la cérémonie à St Vite dans son édition du 17  novembre, rapportée ci-après :

"Ce 11 novembre, à Saint-Vite, le maire de la commune et vice-président du conseil départemental, Daniel Borie a présidé la commémoration de l’armistice de 1918 en présence d’une cinquantaine de personnes. Cette cérémonie s’est déroulée selon le protocole habituel, sous les ordres du major Gérard Pierens : lecture du message de la ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens Combattants, appel des morts pour la France de la commune, dépôt de gerbes par les représentants des Anciens Combattants et les enfants de l’école primaire ont déposé une gerbe devant le monument aux morts.

Mais ce 11 novembre a pris un caractère particulier quand M. Yannick Manin, maître principal retraité de la Marine nationale, a joué de la cornemuse, ce qui n’a pas manqué de donner un attrait supplémentaire et original à la cérémonie !"

11nov_st_vite.jpg  11nov21_manin_compressed.jpg

Yannick Manin et sa cornemuse au centre, Francis Desmarthon et son drapeau à sa droite         sonnerie devant le monument aux Morts 
en arrière plan Christian Bons

Pour voir d'autres photos, cliquez_ici.gif  et allez jusqu'en bas de page

nouveau7.jpgpuce.gif Un hélicoptère Dauphin de l’aéronavale s’est posé au lycée Jacques de Romas, à Nérac 

Vu dans la Dépêche du Midi du 10novembre, un article de Corentin Barsacq

image1.jpg

Sur le terrain de sport du lycée Jacques-de-Romas à Nérac, les élèves avaient l’autorisation d’être tête en l’air, le temps d’une matinée exceptionnelle. Et pour cause. Après l’attente, le bourdonnement lointain annonçait une venue du prestige. Au fil des secondes se dessinait l’imposante silhouette du Dauphin, un hélicoptère utilisé par la Marine nationale et la flottille 35F basée à Hyères, dans le Var. Quelques secondes suffiront pour poser l’engin avant que la pilote, le capitaine de corvette Lorélie Féraud en charge du commandement de la flottille ne vienne saluer les représentants de l’Etat et la jeunesse du lycée.

Si l’épais brouillard matinal avait retardé la venue de l’hélicoptère, il n’a pas épuisé les curieux esprits des 24 élèves de troisième prépa-métiers, qui seront les premiers à inaugurer la classe de défense et sécurité globale.

Par groupe, la classe a ainsi pu découvrir l’intérieur du Dauphin tout en s’installant aux commandes, non sans une certaine excitation.

« Donner du sens à l’apprentissage »

Parmi les innombrables questions posées à l’équipage, celles de Théo, qui nourrit l’ambition de devenir cuisinier dans l’armée : : « Vous faites des missions de piraterie ? » demande le jeune homme. Son interlocuteur répondra par l’affirmative, évoquant également la polyvalence de cet hélicoptère permettant de réaliser de multiples missions variées.

Fonctionnement de l’hélicoptère, parcours de vie, rôle, missions, jusqu’aux salaires, l’équipage s’est prêté au jeu des questions-réponses tout au long de la journée, avec des jeunes qui, pour certains, découvraient un hélicoptère militaire pour la première fois de leur vie. Et c’est justement le but de cette classe défense : « L’objectif de cette classe défense est de donner du sens à l’apprentissage en étant lié au programme pédagogique mais aussi de sortir les jeunes de leur bulle », explique Richard Agenet, capitaine corvette .

image_2.jpg

Figurant parmi les instigateurs du projet, il emmènera au printemps prochain les élèves de la classe défense sur la base aéronautique d’Hyères, pour une immersion au cœur de la Marine nationale. Mais d’ici là, de nombreux ateliers seront réalisés en partenariat avec la flottille 35F. En marge de cette première journée de la classe défense, la convention de partenariat entre les deux structures a été signée par les différents acteurs. « La venue de cet hélicoptère est un point fort de cet échange parce qu’il s’agit, pour les élèves, d’un moment concret de ce projet qui durera tout au long de l’année », ajoute Valérie Ameling-Boudie, chef d’établissement à l’initiative de ce rapprochement aux côtés du proviseur adjoint Philippe Maradènes.

Découvrir de nouveaux horizons, travailler sur l’engagement et la citoyenneté mais aussi susciter pourquoi pas des vocations, le rôle de cette classe défense dépasse le simple cours magistral. Sous la houlette de deux professeurs d’histoire, ce partenariat entre l’unité militaire et le lycée Jacques-de-Romas est voué à perdurer, comme pour les dix autres classes défense que compte le département. Un véritable atout aussi bien pour la Marine nationale qui rayonne sur le département que pour le lycée, qui permet à sa jeunesse de s’ouvrir vers la richesse insoupçonnée des métiers de l’armée.

puce.gif L'AMMAC a tenu son assemblée générale sous le signe du souvenir à Tournon

vu dans la Dépêche du Midi le 26 juillet

Tournon-d'Agenais : la vie reprend pour l’AMMAC du Fumélois

 AG2021_photo.jpg

Les anciens Marins et leurs amis membres de l’AMMAC du Fumelois ont choisi Tournon, tout récemment consacré un des plus beaux villages de France, pour y tenir leur assemblée générale 2021 et participer à la cérémonie annuelle du souvenir des 11 fusillés du 3 juillet 1944.

L’assemblée générale s’est déroulée dans la salle des associations de la bastide en présence du maire, Didier Balsac, de Didier Caminade, président de "Fumel-Vallée du Lot", lui-même ancien marin, et de plusieurs élus de communes amies qui ont toujours manifesté leur soutien à l’amicale. On notait également la présence de plusieurs présidents d’associations dont Gérard Régnier, président de l’Union des AMMAC du département.

Le Président Pierre Brousse a ouvert la séance par les remerciements aux participants, la minute de silence en hommage aux morts et en soulignant que l’AMMAC se porte bien malgré la crise et continue de recruter, le dernier arrivé étant Yannick Manin qui après une longue et belle carrière de 25 ans dans la Marine s’est rapidement reconverti et vient de prendre la direction du magasin Bricomarché à Saint-Vite.

L’AMMAC a participé à deux manifestations "Marine" d’importance dans le département : la remise de son fanion à la session 2020-2021 de la Préparation militaire marine à Agen et l’inauguration, le 12 juin dernier, du monument rénové dédié à Georges Leygues, à Villeneuve-sur-Lot.

Le trésorier C. Fournié faisait état d’une situation financière stable et saine, grâce notamment au soutien constant de plusieurs communes du Fumélois.

Didier Balsac promu président d’honneur de l’amicale, Claude Fournié, en reconnaissance des services rendus, et Maïté Bailles, pour son indéfectible fidélité, recevaient la médaille d’honneur de la FAMMAC.

L’AMMAC participait ensuite à la cérémonie d’hommage aux 11 fusillés du 3 juillet 44 avec son porte-drapeau Francis Desmarthon : Yannick Manin a sonné à la cornemuse "Amazing Grace" devant un public figé par l’émotion et une gerbe a été déposée par Maïté Bailles et Pierre Brousse.

La journée s’achevait par un banquet de tradition à l’Hôtel des Voyageurs.

L’AMMAC du Fumelois vous invite à visiter son site internet : ammacdufulelois.fr

puce.gif Le grand gibier prolifère sur nos routes de campagne...Les accidents aussi

       Animaux_danger.jpg               Un constant inquiétant. Que faire en cas d'accident?. Voir l'article publié dans Sud Ouest : cliquez_ici.gif

puce.gif




Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

booked.net
+23
°
C
+23°
+19°
Fumel
Lundi, 02

Free counters!

MENTIONS LEGALES

Notre partenaire

cercle nautique Fumélois