Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...


Infos Marine Marchande


oui.gif 1. Nouvelles du monde de la marine marchande.nouveau.png

 puce.gif 1-1. Saga du Canal de Suez et le m/s  EVER GIVEN

Un tribunal égyptien a décidé le 4 mai 2021 que le porte-conteneurs de 20.388 TEU EVER GIVEN qui a bloqué le canal de Suez pendant 6 joursen mars dernier, continuera à être saisi rejetant un appel de son propriétaire japonais, Shoei Kisen Kaisha, contre sa détention. Le navire a été arrêté et est ancré dans le Lac AMERS, tandis que son propriétaire et les parties à l’assurance négocient avec les autorités égyptiennes sur le prix de sa libération. Entre-temps, les membres d’équipage qui ont travaillé le temps de la durée de leur contrat ont été autorisés à rentrer chez eux et à être remplacés.

Le 10 mai 2021, les autorités Egyptiennes réduisent à 600 millions de US$ leur demande d’indemnisation dans l’accident du porte-conteneurs EVER GIVEN. Les négociations entre les assureurs, armateurs et propriétaires continuent ; pour eux la demande de 600millions de US$ n’est pas justifiée.

Le 24 mai les autorités Egyptiennes annoncent qu’ils seront prêts de relâcher le navire  si les propriétaires et assureurs acceptent le payement de 550 millions de US$ ; 220 millions à payer immédiatement et le reste plus tard. Les propriétaires du navire ont déposé une plainte contre les autorités du canal de Suez (SCA) en disant que vu les conditions météorologique au moment de l’accident le navire aurait dû être assisté par au moins 2 remorqueurs lors du passage du canal. Les propriétaires du navire réclament une compensation de 100.000 US$ pour la retenue illégale du navire par les  autorités du canal de Suez – SCA. Une nouvelle séance au tribunal est prévue pour le 29 mai.

Lors de la séance du tribunal le 29 mai les autorités du canal de Suez – SCA mettent toute la responsabilité de l’accident au compte du commandant du navire. Ils ont également mentionné que selon eux (SCA) le gouvernail du navire n’est pas conforme pour la taille du navire.

Une nouvelle séance du tribunal est prévue pour le 20 juin 2021. Entre temps le navire avec sa cargaison reste bloqué dans le Grand Lac Amers.

Affaire à suivre.

puce.gif 1-2.Manque de conteneurs sur le marché international.

image001.jpg

La demande de conteneurs dans le monde est plus forte qu’attendue et les conteurs vides ont du mal à être repositionnés vers leurs lieux de production.  Ceci est le résultat de plusieurs facteurs :

Ø Une demande plus importante que prévue ;

Ø Ralentissement de la logistique maritime ;

Ø Congestion des ports aux Etats Unis côte Ouest, principalement le port de Los Angeles ;

Ø Le rempoissonnement n’a pas été anticipé suite à l’annulation des départs des navires en raison de la pandémie COVID-19.

Ø Le blocage du canal de Suez par le porte-conteneurs EVER GIVEN pendant une semaine occasionnant des retards des navires en attente ou un reroutage des navires  vers Le Cap.

Ceci a eu comme résultat une augmentation des frets de 63% sur la route Chine – Etats Unis et de 443% sur la route Chine Amérique du Sud. L’armateur Allemand HAPPAG LLOYD a aligné 300.000 conteneurs supplémentaires dès le début de la crise début 2020. En plus cet armateur a déployé 52 navires pour repositionner les conteneurs vides vers les lieux de production. La CMA CGM a augmenté de 11.5% sa capacité de navires (flotte plus affrètements) en 2020 pour faire face à la crise.

La grande majorité des conteneurs sont fabriqués en Chine par une usine de l’état et des autorités Américaines  (FEDERAL MARITIME COMMISIONER)  se posent la question s’il n’y a pas de manipulation et une monopolisation du marché.

Source : Ports et Corridors – SPLASH 247

 puce.gif 1-3 La déclaration de FORCE MAJEURE par TOTAL et l’impact sur le marché du GNL

image002.jpg

La décision du major de l’énergie, Total, de déclarer la force majeure sur son projet de GNL au Mozambique va changer radicalement l’équilibre entre l’offre et la demande mondiales de GNL au plus tard courant cette décennie, selon les experts.

Cette déclaration faisait suite à une attaque meurtrière menée par le groupe militant islamique Ansar al-Sunna contre la ville côtière de Palma, dans la province Cabo Delgado. L’agression a fait des dizaines de morts et beaucoup d’autres sont portées disparues. C’est dans cette région que le site d’Afungi de Total était en cours de développement.

 L’impact du retard indéfini résultant de la déclaration de force majeure est un coup économique dévastateur pour le Mozambique. Mais elle a aussi des implications profondes pour la dynamique du marché mondial du GNL au cours de la seconde moitié de cette décennie, selon Rystad Energy, analyste basé à Oslo. Jusqu’à 28 millions de tonnes d’approvisionnement en GNL par an, ce qui devait transformer l’économie mozambicaine, sont maintenant menacés.

L’impact de l’insurrection jette également le doute sur 17 nouveaux contrats de construction de méthanier dans les chantiers navals sud-coréens. Selon des sources de marché, les contrats, signés chez Hyundai Samho Heavy Industries et Samsung Heavy Industries en décembre dernier par K Line, Mitsui OSK Lines, NYK Line et Maran Gas Maritime, sont conditionnels jusqu’à la fin du mois de mai. 

Par ailleurs, la publication mondiale world politics review (WPR) a rapporté que l’insurrection de l’État islamique au Mozambique constitue désormais une grave menace pour la sécurité maritime. En fait, le canal du Mozambique pourrait suivre le golfe d’Aden et le golfe de Guinée pour devenir le prochain point chaud de la piraterie, a déclaré WPR. « Les cibles potentielles ne manquent pas, car plus de 5 000 pétroliers et plus de la moitié du commerce total de marchandises pour les 16 États membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe transitent par le Canal de Mozambique  chaque année. »

Spource: Sea trade Maritime New – Dryad Global

puce.gif 1-4 Divers

  • 4.1- Plateforme de forage coule au large du Malaisie

La plateforme de forage NAGA 7, du type « jack-up », a coulé le 3 mai au large de Sarawak en Malaisie lors des opérations de positionnement de l’appareil suite à une pénétration rapide dans le fond de la mer. Tout le personnel a été évacué.

Les opérations de forage n’avaient pas encore débutés au moment de l’accident.

Ce type d’accident peu arriver lorsque, pendant les opérations de « down load » où l’appareil est en position à l’endroit où on doit forer, les pieds reposent sur le fond de la mer et lorsque l’on commence à lever la plateforme en dehors de l’eau tout le poids de la structure repose sur les pieds de l’appareil de forage.

image003a.jpg         image003b.jpg

4.2 Collision entre un pétrolier et un vraquier au large du port de QUIGDAO (Chine)

Début mai le vraquier Panamien m/s SEA JUSTICE 35.000 Tonnes de port en lourd est entré en collision avec le pétrolier Libérien A SYMPHONY 150.000 tonnes de port en lourd au large du port de QUIGDAO (mer Jaune) causant des dégâts importants au pétrolier. Le pétrolier était au mouillage en attendant son entrée au port pour décharger sa cargaison de pétrole brut. Les autorités portuaires Chinoises ne donnent pas plus d’information sur la quantité de pétrole versée, ils déclarent que les opérations de nettoyage ont commencé et tout trafic dans une zone de 10 miles nautiques autour du lieu de l’incident est interdit.  Le port de QUIGDAO est le plus important port Chinois pour l’importation de pétrole brut dans le pays.

image004.jpg

4.3  Le plus grand navire au monde équipé des voiles rotatives

image005.jpg

Le vraquier de 325.000 tonnes de port en lourd m/s Sea Zhoushan est équipé avec 5 voiles rotatives de 25 mètres de hauteur. Les voiles peuvent être inclinées si besoin plus précisément pendant des périodes sans vent. Le système est entièrement automatisé,  chaque fois que le vent est assez fort pour réaliser des économies de carburant et d’émissions, les voiles sont déployées automatiquement.  Le fabricant Norvégien des voiles, NORSEPOWER, affirme que le nouveau navire bénéficiera d’un gain d’efficacité de près de 8% et d’une réduction conséquente jusqu’à 3 400 tonnes de CO2 par an. Selon les estimations, l’équipement installé se traduira par des économies de carburant d’un peu plus de 500 000 $ par année sur la base des prix actuels de fuel.

L’installation du système a été imposée par l’affréteur du navire, la société Brésilienne VALE.

4.4 Porte conteneur à la dérive après un incendie à bord.

Le vendredi 14 mai un incendie a ravagé la salle des machines et immobilisé le porte conteneurs NYK DELPHINUS sous pavillon Libérien, au large des côtes Californienness.  Le navire de 14 ans chargé de 4.888 conteneurs était en route de Vancouver (Canada) vers Oakland (USA) quand vers 05h00 un incendie s’est déclaré dans la salle des machines alors que le navire se trouvait à 50Nm à l’ouest de Monterey. Les gardes côtes américains sont intervenus avec 5 remorqueurs/FiFi et un hélicoptère pour combattre le feu.

Dimanche 16 mai le feu était sous contrôle et le navire remorqué vers Oakland (San Francisco). Tout l’équipage est sain et sauf et pas de pollution a été rapportée.

image006.jpg

4.5  La société cosmétique Clarins va exporter une partie de sa production par voilier

image007.jpg 

La société cosmétique française CLARINS a rejoint le groupe des sociétés françaises pour le transport d’une partie de leurs productions vers les Etats Unis par voilier. Avec cet accord le groupe cosmétique s’engage de transporter 20% de ses exportations vers les Etats Unis à bord des voiliers de NEOLINE entre Saint-Nazaire et Baltimore (USA) à partir de 2023. La nouvelle ligne compte mettre en œuvre deux voiliers entre Saint-Nazaire et la côte est des Etats Unis et le Canada. Les navires feront escale à Saint-Pierre et Miquelon, Halifax et Baltimore.

4.6 Passage du cyclone TAULEAU dans la mer d’Arabie côte est de l’Inde.

La barge Indienne P307 avec 273 personnes à bord a coulé au large de Mumbai lors du passage du cyclone TAULEAU mardi 18 mai 2021. La barge travaillait dans un champ pétrolier dans la région de BOMBAY HIGH. 177 personnes ont été secourues, 96 personnes ont disparu.

Une deuxième barge GAL CONSTRUCTOR avec 135 personnes à bord s’est échouée et l’équipage a été évacué.

Le navire de forage SAGER BUSHAN avec 110 personnes à bord et une barge d’hébergement SS-3 avec 196 personnes à bord sont à la dérive et secourus par des navires de support offshore et des navires de la marine Indienne.

4.7  Porte-conteneur X-PRESS PEARL en feu au SRI LANKA

Un porte-conteneurs a pris feu le 20 mai au large du port de Colombo - SRI LANKA, le navire X-PRESS -PEARL sous pavillon de Singapour  transportant parmi les 2700 TEU, un conteneur contenant 25 tonnes d’acide nitrique. Les autorités Sri-Lankaises ont fait appel au spécialiste Néerlandais de SMIT SALVAGE pour combattre le feu. Le 25 mai des explosions ont eu lieu à bord du navire et l’équipage a été évacué. Le propriétaire du navire X-FEEDERS basé à Singapour a déclaré que l’équipage du navire avait détecté il y plusieurs semaines qu’il y avait des problèmes avec un des conteneurs contenant l’acide. Le Commandant avait demandé lors de son escale au port Hamad au Qatar de débarquer le conteneur, ce qui fût refusé par les autorités portuaires, le même refus est noté lors de l’escale suivante en Inde (port de Hazira). Cette catastrophe aurait pu être évitée si les autorités portuaires du Qatar et/ou l’Inde avaient autorisé le débarquement du seul conteneur.  Le fait que le conteneur n’a pas être pu déchargé ni au Qatar ni en Inde a mis en danger l’équipage et le navire.

Cet accident souligne encore une fois de plus le problème des ports de refuge et la responsabilité des autorités portuaires pour les navires en difficulté.

Finalement le navire a sombré causant une pollution importante.

image008.jpg

oui.gif 2. La flotte marchande dans le monde.

puce.gif  2.1. La flotte marchande française

Quatre-vingt-dix pour cent (90%) du commerce mondial se fait par voie maritime, qui est la clé de l’économie mondiale. La flotte mondiale de la marine marchande ou marine de commerce compte environ 91.000 navires, dont 426* sous pavillon français avec une capacité de + 2.000.000.000 Tonnes de port en lourd (DWT).

La flotte Française de commerce (transports et services maritimes) de plus de 100 DWT sous pavillon français compte 426 navires. Elle se décompose en une flotte de transport qui compte 186 navires, et une flotte de services maritimes qui s’élève à 240 navires. Les 186 navires dédiés au transport totalisent plus de 7 M de tonnes de port en lourd (DWT).

La flotte Française de transport est composée de :

Navires de transport

Nombre

Type

Nombre

Type

36

Pétroliers

12

Paquebots de croisière

8

Gaziers / transport GNL-LPG

46

Rouliers – passagers (ferries)

28

Porte-conteneurs

19

Navires à passagers

19

Rouliers

3

Autres (vraquier - bitumier)

15

Cargos

15

Navires de service

10

Câbliers

5

Ravitailleurs multi-rôle -MPSV

6

Recherche océanographique

5

Transport personnel

14

Support travaux maritime

8

Autres navires service offshore

2

Navires école

15

Dragues

22

Ravitailleurs offshore -PSV

119

Remorqueurs (port et haute mer)

18

Pose ancres - AHTS

10

Baliseurs

Types de navires composant la flotte marchande française :

Navires de transport

Pétrolier : transport pétrole brut / raffiné - produits chimiques

peetrolier.jpg

Gazier : transport de gaz GNL - LPG

gazier.png

Porte-conteneurs – transport de conteneurs

porte_conteneurs.jpg

Roulier – Ro-Ro (Roll on – Roll Off)

roulier.jpg

Cargo – transport de marchandises diverses

cargo.jpg

Paquebot de croisière

paquebot.png

Roulier passagers (ferries)

ferry.jpg

Navires à passagers

navire_a_passagers.jpg

Vraquier – transport en vrac de céréales – minerais etc..

vraquier.png

Navires de service

Câblier – pose des câbles sous-marins électriques – téléphoniques

cablier.jpg

Recherche océanographique

recherche_oceano.png

Travaux offshore –opère dans les champs pétrolier et éolien

plate_forme_offshore.png

Ravitailleur Offshore - PSV Platform Supply Vessel

ravitailleur_offshore.jpg

Navire pose ancres – AHTSV Anchor Handling Tug Supply Vessel –

Navire conçu pour poser les ancres des plateformes pétrolières

navire_pose_ancres.png

Ravitailleur multi-rôle - MPSV

Navire spécialement conçu pour des travaux sous-marins, équipé d’une grue à compensation active de houle pouvant travailler à des profondeurs d’eau jusqu’à 3000 m. Ces navires sont équipés d’un système de positionnement dynamique DP2

ravitailleur_multi_rele.jpg

Transport personnel (crew boats) – navires à très grande vitesse, jusqu’à 40 nœuds, utilisés pour le transport du personnel dans des champs pétroliers et éoliens offshore. Capacité de passagers jusqu’à 100 personnes

transport_personnel.jpg

Autres navires offshore (navires de plongée – navires sismiques)

navire_offshore.png

Dragues

drague.png

Remorqueurs (portuaires et haute mer)

remorqueur.jpg

Baliseurs

baliseur.jpg

Répartie entre les différents registres d’immatriculation, la flotte française de transport de plus de 100 DWT comprend 86 navires inscrits au Registre International Français (RIF), 61 navires au registre métropolitain et 39 navires aux registres d’Outre-mer, dont 22 en Polynésie Française. La flotte de services maritimes comprend 90 navires inscrits au Registre International Français (RIF), 135 navires au registre métropolitain et 15 navires aux registres d’Outre-mer.

*Chiffres 1 Juillet 2020 : source Direction Générale des infrastructures, des transports et de la mer

puce.gif  2.2. La flotte marchande mondiale

Au premier janvier 2020 la flotte mondiale comptait 52 461 navires de plus de 1.000 GRT pour un total de 2.051.019.000 DWT (port en lourd), **

Classement mondial des navires de 1000 DWT ou plus

Pavillon

Nombre de navires

Panama

panama.png

6528

Chine

chine.png

4603

Liberia

liberia.png

3686

Iles Marshall

iles_marshall.png

3592

Singapour

singapour.png

2613

Hong Kong

hong_kpng.png

2425

Indonesie

indonesie.png

2293

Malte

malte.png

2175

Nationalité des plus grands armateurs du monde

Flotte Tonnage DWT

Grèce

grece.jpg

363.867.000

Japon

japon.png

233.195.000

Chine

chine.png

229.247.000

Singapour

singapour.png

137.396.000

Hong Kong

hong_kpng.png

101.635.000

Allemagne

allemagne.png

89.412.000

Corée du Sud

coree_sud.png

80.595.000

Norvège

norvege.png

63.985.000

Bermudes

bermudes.png

60.414.000

USA

USA.png

57.688.000

Classement des pays Européens

Les plus importantes nations maritimes Européennes en nombre de navires :

Pays

Nombre de navires

Malte

malte.png

2175

Norvège

norvege.png

1563

Royaume Uni

royaume_uni.png

1425

Italie

italie.png

1324

Grèce

grece.jpg

1293

Pays-Bas

pays_bas.png

1210

Chypre

chypre.png

1036

Danemark

danemarh.png

692

Portugal

portugal.png

673

Allemagne

allemagne.png

607

Les plus importantes nations maritimes Européens en port en lourd -DWT

Pays

DWT

Malte

malte.png

109.127.000

Grèce

grece.jpg

69.162.000

Royaume Uni

royaume_uni.png

45.045.000

Chypre

chypre.png

34.572.000

Danemark

danemarh.png

23.107.000

Norvège

norvege.png

21.966.000

Portugal

portugal.png

20.768.000

Italie

italie.png

13.453.000

Belgique

belgique.jpg

10.360.000

Allemagne

allemagne.png

8.493.000

** source : UNTACT- Décembre 2020

 oui.gif 3. Les armateurs Français. 

La France compte environs soixante armateurs opérant dans les différentes branches de l’industrie. Les principales activités sont les transports de conteneurs, pétrole, gaz, passagers et les activités offshores.

De plus amples informations concernant des armateurs et leurs activités sont disponibles sur  www.armateursdefrance.org

oui.gif 4. Les carrières dans la marine marchande

La marine marchande offre des carrières stables pour des officiers pont (Commandant) et des officiers mécaniciens (Chef mécanicien). Les officiers pont sont en charge de la navigation, les chargements ainsi que la sécurité et sureté. Le Commandant a la responsabilité globale du navire. Les officiers mécaniciens ont en charge côté technique du navire.

  Les salaires sont en fonction du grade et peuvent aller de 3.000 à 5.000 Euros voir plus selon la taille et type du navire. Si les périodes de navigation peuvent être longues (jusqu'à 3-4 mois d'affilée), elles sont suivies de récupération tout aussi longues. Trois mois de vacances peuvent succéder à trois mois de travail, un rythme que certains apprécient. Dans l’industrie off-shore, la rotation 4 semaines à bord suivie de 4 semaines de récupération sont en générale la règle. 
 

oui.gif 5. L’enseignement et les carrières maritimes en France et en Europe. 

puce.gif L’enseignement

L’enseignement maritime en France et dans le monde est basé sur des conventions internationales de l’Organisation Maritime Internationale – IMO – qui est l’agence des Nations Unies pour les affaires maritimes. La convention Internationale STCW 2012 – Standard Training for Crew and Watchkeeping – définit les critères minimaux pour la formation des marins, aussi bien les officiers que les équipages. Toutes les nations qui sont membres des Nations Unies et qui ont ratifiées la convention STCW 2012 ont les mêmes minima pour la formation des marins. Un grand nombre des écoles d’enseignement maritime ont des standards plus élevés que le minimum requis par la convention. En Europe les études maritimes sont du niveau BAC + 5. Les diplômes délivrés par les écoles nationale supérieures maritimes – ENSM - sont reconnues dans le monde entiers et vous autorisent  de naviguer sous tous les pavillons.

Les écoles en France :

ENSM de Marseille - 39, avenue du Corail CS 50040 - 13285 Marseille Cedex 08
Numéro du site de Marseille : +33(0)9 70 00 04 72 / ensm.marseille@supmaritime.fr                        

ENSM du Havre - 10, Quai Frissard - 76600 Le Havre
Numéro du site du Havre : +33(0)9 70 00 03 80 / ensm.lehavre@supmaritime.fr

ENSM de Saint-Malo - 4, rue de la Victoire BP 109 - CS 71831 - 35412 Saint-Malo Cedex
Numéro du site de Saint-Malo : +33(0)9 70 00 04 10 / ensm.saint-malo@supmaritime.fr

ENSM de Nantes - 38, rue Gabriel Péri BP 90303 - 44103 Nantes Cedex 04
Numéro du site de Nantes : +33(0)9 70 00 04 30 / ensm.nantes@supmaritime.fr

Il est à noter qu’en générale dans la majorité des pays Européens l’accès à l’enseignement maritime se fait par concours ce qui est également le cas en France. Ceci a comme conséquence qu’un grand nombre de jeunes Français font leurs études en Belgique (Anvers) à l’Antwerp Maritime Academy  (HZS/ESN) qui a une section française. 

Antwerp Maritime Academy - Noordkasteel Oost 6 - 2030 Antwerpen. Tel. +32 (0)3 205 64 30 

E-mail: info@hzs.be

puce.gif Les carrières 

Dans la marine marchande les promotions peuvent être très rapides et souvent on peut atteindre le poste de Commandant ou Chef  mécanicien à l’âge de 30 ans. Mais les carrières de navigants aussi bien pour les officiers pont que mécaniciens sont relativement coutes. En générale et ceci pour des raisons familiales les carrières de navigant se terminent après 10 à 15 ans.  De nos jours il est rare que quelqu’un reste en mer jusqu’à l’âge de la retraite.
    
La question souvent posée  est : QUE PEUT-ON FAIRE APRES UNE CARRIERE DE NAVIGANT ? 

Après une carrière de navigant, les diplômes des écoles supérieures maritimes vous donnent accès à un grand nombre de postes dans différentes branches de l’industrie maritime comme le pilotage, les administrations portuaires, l’administration maritime, les sociétés de classification comme le Bureau Veritas,  les compagnies d’assurance spécialisées dans l’assurance maritime, les chantiers navals, pour ne citer que celles-là. Les compagnies pétrolières emploient un grand nombre d’anciens navigants comme spécialistes marine pour leurs opérations off-shore. On retrouve un grand nombre de Chef-Mécaniciens comme cadres dans les raffineries et l’industrie pétrochimique. En générale les anciens navigants sont appréciés pour leur compatibilité à confronter et résoudre les problèmes posés rapidement. 
 



booked.net
+23
°
C
+23°
+19°
Fumel
Lundi, 02

Free counters!

MENTIONS LEGALES

Notre partenaire

cercle nautique Fumélois