Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...


Infos Marine Marchande


oui.gif 1. Nouvelles du monde de la marine marchande.

puce.gif Propulsions alternatives pour la marine marchande nouveau.png

AIRSEAS KITE SYSTEMS

L’armateur Français LOUIS DREYFUS cherche depuis plusieurs années le moyen de réduire les émissions de gaz de sa flotte. LOUIS DREYFUS ARMEMENT opère une centaine de navires dans le monde.

Un des clients de l’armateur est AIRBUS pour qui l’armateur transporte des pièces vers différents pays en Europe. Une filiale d’AIRBUS, AIRSEAS SYSTEMS a développé  un système de KITE (grande voile) à installer sur des navires de commerce.

Des tests concluant ont menés l’armateur LOUIS DREYFUS à commander le système pour être installé sur son navire VILLE DE BORDEAUX en 2020. 

L’armateur Japonais K-LINES a également placé une commande pour un cinquantaine de systèmes pour sa flotte.

Kyte_System.jpg

REMORQUEUR HYBRIDE

REMORQUEUR_Hybride.jpg

Le premier remorqueur hybride dans le monde a été livré par le chantier naval GONDAL SPIBUILDERS à Asturies en Espagne. Le navire avait été commande par les autorités du port Suédois de LULEA.

Le navire a été conçu par le groupe Finlandais WÄRTSILÄ et a un bollard pull (capacité de remorquage) de 100 tonnes.

Source : Splash 247.COM

puce.gif La Marine Marchande et l’environnement nouveau.png

comite_MEPC_IMO.jpg

Le Comité pour la protection du milieu marin – MEPC de l’IMO – International Maritime Organisation – s’est réuni à Londres du 13 au 17 mai 2019.

Le Comité de la protection du milieu marin (MEPC) traite des questions environnementales relevant du mandat de l'OMI. Cela concerne notamment les questions visées par la Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL) en lien avec le contrôle et la prévention de la pollution causée par les navires – comme la pollution par les hydrocarbures, les produits chimiques transportés en vrac, les eaux usées ou les ordures – et les émissions provenant des navires – comme les polluants atmosphériques et les émissions de gaz à effet de serre.

Parmi les autres questions couvertes par le MEPC figurent également : la gestion des eaux de ballast ; les systèmes antisalissure ; le recyclage des navires ; la préparation et la lutte contre la pollution par les hydrocarbures ; et l'identification de zones spéciales et de zones maritimes particulièrement vulnérables. 

Le comité a approuvé la mise en place de la limitation de la contenance en soufre à 0.5 % du fioul utilisé par des navires à partir du 1 janvier 2020. A noter que, à l’échelle mondiale, la moyenne de la contenance en soufre du fioul sur les trois années précédentes était de 2.59%.

Le comité a également mis en place des mesures pour limiter les déchets plastique venant des navires et l’obligation des ports de prévoir des facilités pour débarquer des déchets plastiques.

La France et la Grèce soutenues par une centaine d’armateurs ont fait une proposition pour réduire la vitesse des navires. Le comité n’a pas rejeté la proposition mais demande une étude plus approfondie qui doit être présentée à la prochaine session du comité en 2020. Le comité a souligné que la réduction de vitesse  peut-être une mesure à court terme pour réduire les émissions de CO2.

oui.gif 2. Quelques chiffres.


Quatre-vingt-dix pourcent (90%) du commerce mondial se fait par voie maritime, qui est la clé  de l’économie mondiale. La flotte mondiale de la marine marchande ou marine de commerce compte environs 91.000 navires, dont 297* sous pavillon français. 

La flotte Française est composée de : 

Nombre Type Nombre Type
6 Paquebots /navires de croisière 15 Cargo polyvalents et mixtes
38 Transbordeurs 24 Portes conteneurs
22 Vedettes à passagers 1 Autres type de transporteur
34 Pétroliers 10 Câbliers
8 Transporteurs gaz liquide 10 Support travaux maritimes
1 Transporteurs vrac sec 6 Recherche sismique
19 Rouliers – RO/RO 68 Navires offshore
1 Drague 27 Remorqueurs en cabotage international
7 Recherche océanographique

*Chiffre 1 janvier 2017 source Armateurs de France

Les plus importantes nations maritimes sont:

Mondiale** Européens**
Panama 6500 navires Grande Bretagne 1600 navires
Libéria 2900 navires Italie 1550 navires
Iles Marshall 2200 navires Grèce 1450 navires
Hong Kong 2100 navires Malte 1280 navires
Singapore 2050 navires Pays-Bas 1250 navires

    *Chiffres approximatifs. 

A l’échelle mondiale la marine marchande emploie approximativement 466.000 officiers et 721.00 membres d’équipage, 20% des équipages sont de nationalité Philippine. La marine marchande française compte environs 3.000 officiers. 

oui.gif 3. Les armateurs Français. 

La France compte environs soixante armateurs opérant dans les différentes branches de l’industrie. Les principales activités sont les transports de conteneurs, pétrole, gaz, passagers et les activités offshores.

De plus amples informations concernant des armateurs et leurs activités sont disponibles sur  www.armateursdefrance.org

oui.gif 4. Les carrières à la marine marchande

La marine marchande offre des carrières stables pour des officiers pont (Commandant) et des officiers mécaniciens (Chef mécanicien). Les officiers pont sont en charge de la navigation, les chargements ainsi que la sécurité et sureté. Le Commandant a la responsabilité globale du navire. Les officiers mécaniciens ont en charge côté technique du navire.

  Les salaires sont en fonction du grade et peuvent aller de 3.000 à 5.000 Euros voir plus selon la taille et type du navire. Si les périodes de navigation peuvent être longues (jusqu'à 3-4 mois d'affilée), elles sont suivies de récupération tout aussi longues. Trois mois de vacances peuvent succéder à trois mois de travail, un rythme que certains apprécient. Dans l’industrie off-shore, la rotation 4 semaines à bord suivie de 4 semaines de récupération sont en générale la règle. 
 

           

       

oui.gif 5. L’enseignement et les carrières maritimes en France et en Europe. 

L’enseignement

L’enseignement maritime en France et dans le monde est basé sur des conventions internationales de l’Organisation Maritime Internationale – IMO – qui est l’agence des Nations Unies pour les affaires maritimes. La convention Internationale STCW 2012 – Standard Training for Crew and Watchkeeping – définit les critères minimaux pour la formation des marins, aussi bien les officiers que les équipages. Toutes les nations qui sont membres des Nations Unies et qui ont ratifiées la convention STCW 2012 ont les mêmes minima pour la formation des marins. Un grand nombre des écoles d’enseignement maritime ont des standards plus élevés que le minimum requis par la convention. En Europe les études maritimes sont du niveau BAC + 5. Les diplômes délivrés par les écoles nationale supérieures maritimes – ENSM - sont reconnues dans le monde entiers et vous autorisent  de naviguer sous tous les pavillons.

Les écoles en France :

ENSM de Marseille - 39, avenue du Corail CS 50040 - 13285 Marseille Cedex 08
Numéro du site de Marseille : +33(0)9 70 00 04 72 / ensm.marseille@supmaritime.fr                        

ENSM du Havre - 10, Quai Frissard - 76600 Le Havre
Numéro du site du Havre : +33(0)9 70 00 03 80 / ensm.lehavre@supmaritime.fr

ENSM de Saint-Malo - 4, rue de la Victoire BP 109 - CS 71831 - 35412 Saint-Malo Cedex
Numéro du site de Saint-Malo : +33(0)9 70 00 04 10 / ensm.saint-malo@supmaritime.fr

ENSM de Nantes - 38, rue Gabriel Péri BP 90303 - 44103 Nantes Cedex 04
Numéro du site de Nantes : +33(0)9 70 00 04 30 / ensm.nantes@supmaritime.fr

Il est à noter qu’en générale dans la majorité des pays Européens l’accès à l’enseignement maritime se fait par concours ce qui est également le cas en France. Ceci a comme conséquence qu’un grand nombre de jeunes Français font leurs études en Belgique (Anvers) à l’Antwerp Maritime Academy  (HZS/ESN) qui a une section française. 

Antwerp Maritime Academy - Noordkasteel Oost 6 - 2030 Antwerpen. Tel. +32 (0)3 205 64 30 

E-mail: info@hzs.be

oui.gif Les carrières 

Dans la marine marchande les promotions peuvent être très rapides et souvent on peut atteindre le poste de Commandant ou Chef  mécanicien à l’âge de 30 ans. Mais les carrières de navigants aussi bien pour les officiers pont que mécaniciens sont relativement coutes. En générale et ceci pour des raisons familiales les carrières de navigant se terminent après 10 à 15 ans.  De nos jours il est rare que quelqu’un reste en mer jusqu’à l’âge de la retraite.
    
La question souvent posée  est : QUE PEUT-ON FAIRE APRES UNE CARRIERE DE NAVIGANT ? 

Après une carrière de navigant, les diplômes des écoles supérieures maritimes vous donnent accès à un grand nombre de poste dans différent branches de l’industrie maritime comme le pilotage, les administrations portuaires, l’administration maritime, les sociétés de classification comme le Bureau Veritas,  les compagnies d’assurance spécialisées dans l’assurance maritime, les chantiers navals, pour ne citer que ceux-là. Les compagnies pétrolières emploient un grand nombre d’anciens navigants comme spécialistes marine pour leurs opérations off-shore. On retrouve un grand nombre de Chef-Mécanicien comme cadres dans les raffineries et l’industrie pétrochimique. En générale les anciens navigants sont appréciés pour leur compatibilité à confronter et résoudre les problèmes posés rapidement. 
 



booked.net
+23
°
C
+23°
+19°
Fumel
Lundi, 02
Free counters! MENTIONS LEGALES